ANNE RABINOVITCH

  • Auprès de moi toujours

    Kazuo Ishiguro

    • Folio
    • 26 Février 2015

    Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là? Bien des années plus tard, Kath s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes.
    Kazuo Ishiguro traite de sujets qui nous touchent de près aujourd'hui : la perte de l'innocence, l'importance de la mémoire, ce qu'une personne est prête à donner, la valeur qu'elle accorde à autrui, la marque qu'elle pourra laisser.
    Ce roman vertigineux, porté par la grâce, raconte une histoire d'humanité, de conscience et d'amour dans l'Angleterre contemporaine. Ce chef-d'oeuvre d'anticipation est appelé à devenir le classique de nos vies fragiles.

  • Bluebird, bluebird

    Attica Locke

    • Liana levi
    • 14 Janvier 2021

    Au bord du bayou Attoyac, le corps d'un homme noir, venu de Chicago, est retrouvé. Cause présumée de la mort: noyade après un passage à tabac. Motif de l'agression selon les autorités locales: le vol. Mais pourquoi alors a-t-on retrouvé son portefeuille sur lui? Et pourquoi deux jours plus tard, au bord du même bayou, et juste derrière le café de Geneva Sweet, le cadavre d'une fille blanche est-il découvert? Dans ce Texas où Noirs et Blancs ne fréquentent pas les mêmes bars et où les suprémacistes blancs font recette, le Ranger noir Darren Mathews n'est pas particulièrement le bienvenu. Surtout quand il décide d'interférer dans l'enquête du shérif local. Darren ne connaît que trop bien ce coin de terre, et, malgré son attachement indéfectible à ce pays, il sait qu'il lui faudra mener seul sa quête pour la vérité et la justice. Un suspense aux accents de blues, doublé d'une réflexion toute en nuances sur les racines, les tensions raciales et les discriminations au sein même des communautés.

  • Klara et le soleil

    Kazuo Ishiguro

    • Gallimard
    • 19 Août 2021

    Klara est une AA, une Amie Artifi cielle, un robot de pointe ultraperformant créé spécialement pour tenir compagnie aux enfants et aux adolescents. Klara est dotée d'un extraordinaire talent d'observation, et derrière la vitrine du magasin où elle se trouve, elle profite des rayons bienfaisants du Soleil et étudie le comportement des passants, ceux qui s'attardent pour jeter un coup d'oeil depuis la rue ou qui poursuivent leur chemin sans s'arrêter. Elle nourrit l'espoir qu'un jour quelqu'un entre et vienne la choisir. Lorsque l'occasion se présente enfin, Klara est toutefois mise en garde : mieux vaut ne pas accorder trop de crédit aux promesses des humains...
    Après l'obtention du prix Nobel de littérature, Kazuo Ishiguro nous offre un nouveau chef-d'oeuvre qui met en scène avec virtuosité la façon dont nous apprenons à aimer. Ce roman, qui nous parle d'amitié, d'éthique, d'altruisme et de ce qu'être humain signifie, pose une question à l'évidence troublante : à quel point sommes-nous irremplaçables ?

  • L'homme de l'hiver

    Peter Geye

    • Rivages
    • 6 Avril 2022

    Dans une petite ville du Minnesota sauvage où les rivières deviennent lacs et les lacs rivières, le vieux Harry Eide fugue, désertant son lit de mort pour la forêt profonde. On ne le retrouvera pas. Les deux êtres qui l'ont le plus aimé - Gus, son fils, et la discrète Berit, son grand amour longtemps resté en lisière de sa vie - se racontent cet homme qui gouverna leur monde tout en leur échappant.

    Sous le règne implacable de la nature, souple, fluide, silencieux comme une balade en kayak, un roman d'aventure intérieure qui démontre que l'expression « amour impossible » est un oxymore.

  • Au paradis je demeure

    Attica Locke

    • Liana levi
    • 3 Février 2022

    Le lac Caddo, une immense étendue d'eau verdâtre aux confins du Texas et de la Louisiane, où les silhouettes décharnées des cyprès se perdent dans la brume. Quand le soir tombe, mieux vaut ne pas y naviguer seul, sous peine de ne plus retrouver son chemin dans les innombrables bayous et de «passer une nuit au motel Caddo», comme disent les anciens. C'est d'ailleurs parce qu'un enfant a disparu sur ce lac que Darren Mathews, Ranger noir du Texas, débarque à Hopetown, un lieu reculé habité par une communauté disparate. Quand il découvre que des Blancs pauvres et racistes dans des caravanes de fortune partagent cette terre avec quelques Indiens Caddos et un vieux Noir descendant d'un groupe d'esclaves affranchis, il comprend que l'affaire ne sera pas banale. D'autant que le père de l'enfant disparu, un suprémaciste dont la mère est la plus grande fortune du comté, purge une peine de prison pour un meurtre raciste... Un roman fort qui nous plonge dans l'Amérique de Trump et le Sud profond, où des laissés-pour-compte sont prêts à toutes les violences pour survivre.

  • 2 nouvelles musicales

    Kazuo Ishiguro

    • Folio
    • 5 Novembre 2020

    « Mon manager, Bradley Stevenson, qui au cours des années a été un ami précieux à sa manière, soutient que j'ai en moi l'étoffe d'un vrai pro. Pas seulement comme musicien de studio, mais comme vedette de première division. Il est faux que les saxophonistes ne deviennent plus des vedettes, affirme-t-il, et il répète sa liste de noms. Marcus Lightfoot. Silvio Tarrentini. Ce sont tous des musiciens de jazz, fais-je remarquer. C'est bien ce que tu es, non ? réplique-t-il. Mais je ne le suis encore que dans mes rêves les plus secrets. Dans le monde réel - quand je n'ai pas le visage entièrement enveloppé de pansements comme en ce moment - je suis juste un ténor payé à la journée, raisonnablement sollicité pour l'enregistrement en studio, ou lorsqu'un groupe a perdu son saxo habituel. S'ils veulent de la pop, je joue de la pop. R&B ? Parfait. Publicités pour des voitures, thème musical d'un talk show, j'accepte. Ces temps-ci je suis un musicien de jazz seulement quand je suis enfermé dans mon réduit. »   Deux textes mélancoliques et désenchantés issus du seul recueil de nouvelles - Nocturnes, Cinq nouvelles de musique au crépuscule - de Kazuo Ishiguro, qui a reçu le prix Nobel de littérature en 2017.

  • Le géant enfoui

    Kazuo Ishiguro

    • Folio
    • 8 Avril 2016

    Kazuo Ishiguro n'est jamais là où on l'attend. Pour preuve, son nouveau roman qui se passe en Angleterre pendant le Haut Moyen-Âge. Axl et Beatrice, un couple d'âge mûr, vivent dans un pays en proie aux ogres, aux dragons et à toutes sortes de superstitions. Les Bretons ont jadis massacré les Saxons, mais le pays est frappé d'amnésie, la brume agissant comme un filtre sur les mémoires. Axl et Beatrice partent en quête de leur fils et de la dragonne Querig, responsable de l'oubli qui frappe le royaume. Si elle meurt, la colère saxonne renaîtra.
    Sommes-nous les otages impuissants de notre mémoire ? Parfois, n'est-il pas préférable d'oublier ? Manipulation, haine, justice et vengeance, Le géant enfoui explore les motifs chers à Ishiguro. À travers l'odyssée de ce vieux couple en quête de ses souvenirs, l'auteur déploie une habile réflexion sur notre époque et ses « nations d'amnésiques en quête de sens ».

  • Le petit copain

    Donna Tartt

    • Plon
    • 9 Janvier 2014

    Tableau de la nostalgie familiale et du chagrin, Le Petit Copain explore l'univers du crime et du châtiment. D'une puissance narrative exceptionnelle, ce deuxième roman confirme le talent étincelant de l'auteur du Maître des illusions.

    Dans une petite ville du Mississippi, Harriet Cleve Dufresnes grandit dans l'ombre de son frère. Quand elle était encore bébé, celui-ci a été retrouvé mort, pendu à un arbre du jardin. Son meurtrier n'a jamais été identifié. Harriet, farouchement déterminée, d'une précocité remarquable pour ses douze ans et imprégnée de la littérature d'aventures de Stevenson, Kipling et Conan Doyle, décide un été de trouver l'assassin et d'exercer sa vengeance.

    Son unique allié dans cette quête, son copain Hely, lui est totalement dévoué. Mais ce qu'ils découvrent est bien éloigné de leurs jeux d'enfants : c'est un monde obscur d'adultes, chargé de menaces, où rôdent, hors de l'intimité familiale, des prédicateurs illuminés, des criminels, des trafiquants de drogue...

  • Nocturnes précédé de crooner

    Kazuo Ishiguro

    • Folio
    • 15 Octobre 2020

    Quels sacrifices un musicien doit-il accepter pour briller ? Un saxophoniste talentueux envisage la chirurgie esthétique pour sortir de l'ombre tandis qu'un crooner sur le déclin est prêt à bouleverser sa vie pour rester dans la lumière. Tous deux tentent, à leur façon, de vivre de leur passion quand les espoirs s'émoussent.
      Kazuo Ishiguro conte, avec poésie et délicatesse, deux nouvelles musicales empreintes d'une douce mélancolie.

  • Des piazzas italiennes aux collines de Malvern, dun appartement londonien à létage feutré dun hôtel sélect de Hollywood, ce cycle sublime de nouvelles explore lamour, la musique et le temps qui passe. Les personnages décrits sont des musiciens de rue, des stars déchues et des rêveurs, chacun en quête intime, chacun dans un moment de vérité. Comme le rythme de la musique quil évoque, imprégné de thèmes obsédants, le quintette résonne de questions spirituelles et éternelles : le combat humain pour séloigner du désenchantement, et pour préserver intact le charme de la vie, même quand les relations sembourbent et que les espoirs de jeunesse sémoussent.


  • Les heures rouges

    Leni Zumas

    • 10/18
    • 14 Août 2019

    États-Unis, demain. L'avortement est interdit, l'adoption et la PMA pour les femmes seules ou en couple, sur le point de l'être aussi. Non loin de Salem, sur la côte Ouest, il y a Ro, célibataire, aux prises avec la biographie d'une exploratrice islandaise du xixe siècle, qui tente de concevoir un enfant grâce à un don de sperme ; Susan, lasse de sa vie de mère au foyer et de la banalité des jours qui passent ; la jeune Mattie, née sous X, qui se rêve scientifique, libre, brillante. Et il y a Gin. Gin la guérisseuse, la marginale, qui vit dans la forêt au milieu de ses animaux. Gin à laquelle les hommes ont décidé de tenir un procès en sorcellerie parce qu'elle a eu le malheur de vouloir venir en aide à ses semblables... À Salem, à l'aube d'une nouvelle ère, ces quatre femmes voient leur destin se lier.

  • La double vie d'Irina

    Lionel Shriver

    • Pocket
    • 19 Août 2021

    Le jour où Irina accepte de dîner seule avec Ramsey Acton, célèbre joueur de snooker, elle ne se doute pas que sa vie va basculer. Qu'un instant d'hésitation va mettre son couple en question. Et que la routine de sa confortable existence londonienne va voler en éclats. Car, contre toute attente, ce dîner se révèle très agréable. À tel point qu'Irina se trouve prise d'une folle envie d'aller plus loin...
    Elle se trouve alors devant un choix cornélien. Mais l'amour est toujours une question de compromis, et chaque histoire d'amour est imparfaite...

  • La voleuse d'hommes

    Margaret Atwood

    • 10/18
    • 20 Janvier 2005

    Trois amies déjeunent ensemble. Elles n'ont rien en commun, sinon qu'elles nourrissent toutes trois une haine féroce contre Zénia, cette femme énigmatique et envoûtante qui leur a volé leur homme. Elles viennent d'apprendre sa mort, et quel soulagement ! Mais lorsque Zénia fait son entrée dans le restaurant, plus conquérante que jamais, c'est le choc. Le cauchemar va-t-il recommencer ?

  • Bellefleur

    Joyce Carol Oates

    • Librairie generale francaise
    • 11 Janvier 2012

    Au cours du XIXe siècle, dans la région de Chautauqua, près du lac Noir, six générations de la famille Bellefleur habitent une grande demeure. Inscrit dans la tradition du roman gothique, Bellefleur fait la part belle au merveilleux et rejoint le réalisme magique d'un Garcia Marquez.

  • En attendant le printemps

    Alexandra Fuller

    • Librairie generale francaise
    • 26 Février 2020

    Dakota du Sud, États-Unis. Deux cousins amérindiens, Rick Overlooking Horse et You Choose Watson, liés par le sang et la terre, se retrouvent pourtant en conflit. La colère gronde dans la réserve à cause des injustices infligées au peuple lakota par le gouvernement fédéral, et les deux hommes prennent des directions opposées. Rick choisit celle de la paix ; You Choose, celle de la violence.
    Dans ce récit magistral, Alexandra Fuller évoque avec poésie et sagesse la beauté secrète des grandes plaines nord-américaines et le destin des Amérindiens qui y vivent toujours ; une existence cadencée par les saisons et par les rituels de leurs ancêtres.

  • Brooklyn existe ; inédit

    James Agee

    • Christian bourgois
    • 21 Janvier 2010

    En 1939, James Agee fut chargé par la revue Fortune d'écrire un article sur Brooklyn pour un numéro spécial sur New York. Son projet fut rejeté à cause d'une divergence artistique, et resta inédit jusqu'en 1968, date à laquelle il fut publié sous le titre " Brooklyn Is: Southeast of the Island: Travel Notes. " Traversant l'arrondissement depuis les brownstones des hauteurs qui dominent le pont de Brooklyn jusqu'aux quartiers louches comme Flatbush, Midwood et Sheepshead Bay qui s'étendent silencieusement vers la mer, Agee a saisi en une quarantaine de pages remarquables l'essence d'un lieu et de ses habitants. Émaillées de fragments d'histoire fascinants, ses descriptions pittoresques, tendres, et si justes de ce qu'il voit, des trottoirs paisibles dans la lumière de l'après-midi à la bousculade des terrains de jeux fréquentés par les immigrants, composent un tableau inoubliable qui demeure vrai et vivace?et qui perdure alors même que Brooklyn évolue.
    James Agee est né à Knoxville, Tenessee, en 1909. Après la mort de son père, il a effectué ses études dans différents états des États-Unis, les achevant à l'Université de Harvard. En 1936, le magazine Time-Life lui commande un reportage sur les conditions de vie des pauvres de l'Alabama. Il le réalise en compagnie du photographe Walker Evans. Finalement refusé par le journal, ce texte inclassable, devenu un classique, est publié en 1940 sous le titre Louons maintenant les grands hommes. James Agee est également l'auteur de nombreux autres ouvrages, aussi bien de poésie, de recueils de nouvelles, de romans que d'essais critiques. En 1958, il a reçu le Prix Pulitzer pour Un mort dans la famille, dans lequel il fait écho à son enfance. Il a par ailleurs été un critique de cinéma influent pour les magazines Time et The Nation et a collaboré à l'écriture des scénarii de The African Queen de John Huston et de La nuit du chasseur de Charles Laughton. Il est mort en 1955 d'une crise cardiaque dans un taxi new yorkais.
    INEDIT : Publié pour la première fois sous la forme d'un livre, enrichi d'une préface de Jean-Christophe Bailly, ce texte est une célébration classique de l'essence de Brooklyn par un grand écrivain.
    Rappelant la sonorité de Hart Crane, de Walt Whitman, et de Thomas Wolfe, cet essai, au même titre que Retour à Brooklyn d'Alfred Kazin et que Un air de New York de E.B. White, est une évocation magistrale du lieu que s'approprient tant de gens. Un classique sur New York, une grande uuvre écrite par l'un des plus grands prosateurs de notre siècle.
    " La prose fut le mode d'expression de la maturité d'Agee et la forme qui révéla le mieux son style brillant dont les phrases sinueuses s'élevaient avec grce, plongeaient avec la rapidité des montagnes russes, puis se lovaient autour de l'immuable vérité de la condition humaine... Brooklyn existe est l'un des plus beaux morceaux de prose jamais écrits. " (Time) " Je voudrais essayer de répondre en chantant à l'impressionnante chanson que James Agee a écrite pour célébrer Brooklyn. Son écriture renvoie à celle de Walt Whitman, comme une balle d'amour tirée vers le siècle dernier. Mais s'il est un chanteur, Agee est aussi un peintre. Par le langage, il capture comme par un coup de pinceau le reflet des façades baignées par le soleil des immeubles en brownstone des quartiers de Slope, Heights et Hill, les bardeaux et les stucs de Flatbush et Greenpoint, les graffiti et enseignes commerciales laissés comme des indices pour les futurs archéologues. La touche de son écriture est aussi touchante et mélancolique que celle de Rothko dans ses peintures du métro ou celle de Philip Guston dans les peintures qu'il fait des scènes de rue. " (Jonathan Lethem) PAGE 1

  • Last night ; nouvelles complètes

    James Salter

    • Editions de l'olivier
    • 7 Juin 2018

    James Salter n'était pas seulement un des grands romanciers américains du vingtième siècle. Tout au long de sa vie, il a écrit de nombreuses nouvelles qui ont fait sa renommée. Last Night réunit l'intégralité de ces textes.

    Que ce soit dans les recueils American Express et Bangkok (l'Olivier, 1995 et 2003) ou dans les quatre nouvelles inédites incluses dans ce volume, on retrouve dans ces formes courtes tout ce qui fait l'univers et le style de Salter : son obsession pour l'amour, l'amitié et l'honneur, le passage du jour à la nuit, de la jeunesse à l'âge adulte, de la vie à la mort, l'appel de la mélancolie et celui du corps des femmes, dans des pages à la sensualité troublante et raffinée.

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Rabinovitch, Lisa Rosenbaum et Marc Amfreville.

  • Journal t.2

    Susan Sontag

    • Christian bourgois
    • 24 Mai 2013

    Ce deuxième des trois volumes des journaux de Susan Sontag commence là où s'achevait Renaître, au milieu des années 1960. On y suit le parcours et l'évolution de Susan Sontag dans les mouvementées années 1960, jusqu'au moment où elle acquiert une renommée mondiale en tant qu'essayiste de premier plan, devenant une figure incontournable dans le monde des idées avec la parution de Against interpretation en 1966. Comme Renaître, ce volume mêle notes du quotidien et réflexions sur sa vie intime, sur le monde, la peinture, la musique, le cinéma, et avant tout sur l'écriture, le processus de création, sur ses doutes. Ceci à l'époque de la Beat Generation et de la révolution sexuelle. Ayant abandonné sa carrière académique, Susan Sontag a en effet consacré la période de 30 à 40 ans à écrire et absorber la culture new-yorkaise : elle regarde de nombreux films, assiste à des happenings, visite les ateliers de ses amis Robert Rauschenberg, Paul Thek et Jasper Johns. Susan Sontag relate par ailleurs ses voyages : à Tanger ; à Paris où elle s'installe un temps, rencontre les intellectuels de l'époque, va quotidiennement au cinéma et se passionne pour la Nouvelle Vague ; Prague ; Venise; le Vietnam, où elle part avec une délégation d'activistes contre la guerre: « J'accomplis des actions militantes, dit-elle, sans éprouver de sentiment militant. »). Ce journal accorde aussi une large place à des développements plus intimes, qui portent la marque de ses échanges avec sa psy, Diana Kennedy. Susan Sontag a en effet été très affectée par sa rupture avec la metteur en scène cubaine Maria Irene Fornes. Elle se lie alors avec « Carlotta », une femme dont elle admire l'indépendance, mais avec laquelle elle ne se sent pas totalement à l'aise. Davantage encore, Susan Sontag ne cesse de s'interroger sur la création. Elle évoque, au fil de notes et de listes, ses lectures (Kafka, Robbe-Grillet, Simone Weil, Roland Barthes.), ses projets de livres, ses déceptions, ses difficultés. Elle rappelle aussi son expérience théâtrale dans l'atelier de Peter Brook et de Grotowski à Londres, et la réalisation de ses premières productions cinématographiques en Suède. Cet ouvrage constitue un inestimable document, au sein duquel sont progressivement dévoilés les rouages de la pensée d'une des intellectuelles les plus curieuses de son époque, l'une de celles qui a le plus cherché à analyser, décortiquer le monde qui l'entoure, au moment où sa renommée atteignait son apogée. Il s'agit également d'un remarquable document qui témoigne de la prise de conscience morale et politique d'un individu.

  • La légende de Bloodsmoor

    Joyce Carol Oates

    • Librairie generale francaise
    • 28 Novembre 2012

    En Pennsylvanie, au xixe siècle, dans la vallée de Bloodsmoor, la famille Zinn est une famille comme les autres, avec cinq filles en âge de se marier. Lorsque Deirdre est enlevée en pleine journée par un homme mystérieux, tout bascule : Constance Philippa se comporte de manière scandaleuse la nuit de son mariage ; Malvinia tombe dans les filets d'un dandy peu scrupuleux ; Samantha se dévoue à l'oeuvre de son père... et en subit les conséquences. Quel sera leur sort à la veille du siècle nouveau ? Après Bellefleur, Joyce Carol Oates offre, dans ce deuxième tome de sa trilogie gothique, un étonnant mélange à la lisière du mythe et de l'Histoire. D'un humour féroce, elle fait se fondre le sublime et le grotesque, en dépeignant une famille qui plonge dans l'ignominie et une certaine Amérique en train de naître.

  • Larmes de pierre

    Alexandra Fuller

    • Librairie generale francaise
    • 7 Juin 2017

    Petite fille, Bobo a appris à manier le fusil, à cuisiner un impala, à conduire un tracteur et à se garder des morsures de serpents. En 1972, elle s'installe avec sa famille en Rhodésie l'actuel Zimbabwe , pays ravagé par la guerre civile, mais aussi terre de saveurs, de parfums et de sons qu'elle reconnaît intuitivement comme la sienne. Son enfance, ponctuée de déménagements successifs en Afrique australe, oscille au gré de tragédies historiques et intimes.
    Premier volet des mémoires de l'auteur, ce récit est un chant d'amour à une famille adorée, chaotique, drôle, et à l'Afrique, terre des premiers émois, de l'initiation et de la découverte naturelle de l'autre. Alexandra Fuller ouvre ainsi une page d'histoire et sa malle aux souvenirs souvent tendres, parfois durs, et toujours poignants.
      Un formidable récit autobiographique, truffé d'humour et d'émotion.  Julien Bisson, Lire.

  • Partir avant les pluies

    Alexandra Fuller

    • Librairie generale francaise
    • 7 Juin 2017

    De la Zambie au Wyoming, de la ferme africaine de ses parents aux paysages de l'Ouest américain, Alexandra Fuller revient sur ses vingt années de mariage, alors qu'elles touchent à leur fin. Elle décrit, avec poésie et humour, son déracinement et sa quête d'identité. Elle médite sur la place de l'écriture, qui lui a permis de tenir au fil des tragédies, et de chasser la solitude. Elle trouve refuge auprès de son père, un homme indépendant et courageux, vivant sans regrets, se contentant toujours du minimum, même après avoir perdu plus que quiconque. Grâce à ses conseils, elle trouve la force de se reconstruire et de «  partir avant les pluies  ».
    Le troisième volet, introspectif, sensible et émouvant, des mémoires de l'auteur.
      Avec ce récit, Alexandra Fuller boucle un cycle, amorce sa renaissance, réunit ses deux continents.  Pascale Frey, Elle.

  • Ma soirée du XXe siècle et autres petites incursions

    Kazuo Ishiguro

    • Gallimard
    • 21 Décembre 2017

    L'Académie suédoise a décerné le prix Nobel de littérature jeudi 5 octobre à l'écrivain Kazuo Ishiguro. Selon le jury, l'écrivain britannique d'origine japonaise « a révélé l'abîme sous notre illusoire sentiment de confort dans le monde ». Kazuo Ishiguro a prononcé son discours de remerciement le jeudi 7 décembre.
    Dans Ma soirée du XXe siècle et autres petites incursions, Kazuo Ishiguro revient avec malice et une certaine dose d'autodérision sur les étapes de son parcours d'écrivain, notamment sur un certain soir où il s'est senti poussé à écrire son premier roman, se déroulant au Japon.
    Il dévoile ses sources d'inspiration - littéraires, musicales et cinématographiques - qui l'ont poussé à changer sa façon d'écrire pour tenter de faire mieux. Il explore également la relation qu'il entretient avec le pays dans lequel il a vu le jour et avec l'Angleterre, son pays d'adoption.
    Mais surtout, il milite pour un ralliement général à la lecture, dont l'importance à travers le monde est pour lui capitale. Un texte autobiographique plein de finesse qui ravira les lecteurs d'Ishiguro et poussera ceux qui ne le connaissent pas encore à se plonger dans la lecture de son oeuvre.

  • Les mystères de Winterthurn

    Joyce Carol Oates

    • Librairie generale francaise
    • 3 Janvier 2013

    À la fin du XIXe siècle, dans la ville de Witherthurn à l'est des États-Unis, vit l'étrange famille Kilgarvan. Georgina, l'aînée des filles, élève seule ses deux demi-sours, la sage Thérèse et fantasque Perdita. Un jour, Georgina va en ville acheter cinquante livres de chaux vive. Peu après, on retrouvera le bébé de sa cousine Abigaïl égorgé près du lit de la mère. Douze ans plus tard, cinq jeunes filles sont retrouvées mortes, atrocement mutilées, près de Winterthurn.
    Et, à nouveau douze ans plus tard, c'est le pasteur, sa mère et une de ses paroissiennes qui sont assassinés à coups de hache. Xavier Kilagarvan mène les trois enquêtes avec passion, au risque de perdre son cour et son esprit. A travers lui, on suit avec délice les façons hypocrites et pudibondes de la société américaine du tournant du siècle.Les mystères de Winterthurn clôt admirablement la trilogie gothique amorcée avec Bellefleur et La Légende de Bloodsmoor.

  • L'arbre de l'oubli

    Alexandra Fuller

    • Librairie generale francaise
    • 7 Juin 2017

    Née sur l'île écossaise de Skye, la mère d'Alexandra Fuller, mieux connue sous le nom de «  Nicola Fuller d'Afrique centrale  », a grandi au Kenya dans les années cinquante avant d'épouser un Anglais fringant. Ils s'installent dans leur propre ferme, d'abord au Kenya puis en Rhodésie l'actuel Zimbabwe où l'auteur, Bobo, et sa soeur ont grandi, avant d'atterrir en Zambie. Nicola, à la fois drôle, originale et spontanée, reste inébranlable dans le maintien de ses valeurs familiales, la fierté de son sang écossais, et sa passion pour la terre et les animaux. Le parcours de la famille Fuller, déterminée à rester en Afrique malgré la guerre civile, est fait de survie, de folie, de loyauté et de pardon. Elle trouvera la sérénité sous son «  arbre de l'oubli  ».
    Le deuxième volet bouleversant des mémoires de l'auteur.
      Récit intime, évocation historique, désopilant et grave, L'Arbre de l'oubli est un peu tout cela à la fois.  Nils C. Ahl, Le Monde des livres.

empty