Adieu (2 CD ; 99 MIN ; LU PAR BERNARD PETIT)

 (Lu par BERNARD PETIT)

À propos

Narration : Bernard Petit
1812, lors des derniers moments du passage de la Bérézina, Philippe de Sucy tente de sauver d'une mort certaine le général de Vandières et sa jeune épouse qui n'est autre que l'amour de jeunesse de Sucy.

1819, Sucy retrouve la comtesse de Vandières folle et il entreprend de lui rendre la raison.

1830, dix ans après la mort de son premier et seul amour, Philippe se brûle la cervelle.

Par ces tableaux de trois époques, Balzac réussit à enfermer dans une oeuvre courte l'histoire d'un long amour. Mais c'est aussi des descriptions précises de paysages, une peinture éloquente de la campagne de Russie, une description du pouvoir de la pensée chez l'homme, ...


Rayons : Littérature > Littérature


  • Auteur(s)

    Honoré de Balzac

  • Éditeur

    LE LIVRE QUI PARLE

  • Distributeur

    DOD & CIE

  • Date de parution

    01/10/2007

  • Collection

    Lqp

  • EAN

    3354621002040

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    12.5 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Poids

    100 g

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu   Broché  

Honoré de Balzac

1799-1850
Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.
Balzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

Écoutez la sélection d'extraits audio
empty