Honorine (Édition Jacques Noiray)

À propos

Honorine, une jeune comtesse parisienne, a quitté son mari pour un amant. Après dix-huit mois de passion, celui-ci l'a abandonnée. Elle se refuse à revenir chez son mari qui pourtant, amoureux fou de sa femme à qui il a tout pardonné, n'attend que son retour. Elle se retire alors du monde et s'installe dans un quartier populaire, sans se douter que son mari a mis secrètement en place un extraordinaire système de surveillance pour lui adoucir l'existence, avec la complicité des fournisseurs qu'il paye à son insu. Épris jusqu'à l'obsession, il engage un jeune homme pour l'espionner et tenter de la ramener au foyer conjugal. Honorine se lie avec lui. L'histoire se répétera-t-elle ? Dans ce curieux roman paru en 1844, Balzac sonde les profondeurs de la conscience féminine. Prenant le parti de la femme adultère, il fait de son personnage une héroïne tragique, partagée entre une revendication de liberté, étonnamment moderne, et l'impossibilité d'échapper à la loi incarnée par le mari, l'Église et la société. Poursuivant sa réflexion sur l'incompatibilité entre les êtres, Balzac dresse aussi le portrait d'un homme maladivement possessif, enfermé dans une cruelle vie par procuration.


Rayons : Littérature > Œuvres classiques


  • Auteur(s)

    Honoré de Balzac

  • Éditeur

    Folio

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    02/11/2023

  • Collection

    Folio Classique

  • EAN

    9782070439355

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    146 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Honoré de Balzac

1799-1850
Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.
Balzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

empty