Lettres d'Amérique (édition de Carrie Landfried et Olivier Wagner)

À propos

Ces vingt-quatre lettres de Nathalie Sarraute offrent un aperçu inédit sur la personnalité de l'un des écrivains majeurs du XXe siècle. Elles témoignent d'une personnalité facétieuse, aussi prompte à l'émerveillement qu'au sarcasme. Comme autant d'entrées d'un journal de voyage, elles dressent le portrait inattendu d'une jeune fille bondissante de soixante-trois ans, emportée dans une traversée continentale des États-Unis au début de l'année 1964. Écrites dans un style impressionniste, heurté, presque télégraphique, ces lettres, écrites à son mari absent, montrent en outre la communion de ce couple.
Avec la réédition de Tropismes par les Éditions de Minuit en 1957, la publication de son troisième roman, Le Planétarium, en 1959, puis de son quatrième, Les Fruits d'or, en 1963, sa réputation était devenue internationale.
Nathalie Sarraute aborde sa tournée de conférences aux États-Unis en 1964 avec la naïveté d'une néophyte dans l'art de recevoir les éloges et la fureur d'une revanche dans l'appétit à les recevoir. Enfin reconnue, à soixante-trois ans, Nathalie Sarraute traverse les États-Unis dans une excitation électrique, en même temps qu'une certaine forme de stupeur, ayant encore peine à croire à sa bonne fortune.
Elle donne une vingtaine de conférences dans les universités américaines les plus prestigieuses.
Elle arrive à New-York le 1er février 1964 et rentre en France le 1er avril. Les États-Unis sont alors au début d'une véritable révolution culturelle, dont les grandes universités sont les épicentres.
La réception enthousiaste pour la littérature d'avant-garde, telle qu'elle est représentée par Nathalie Sarraute, doit aussi être comprise dans ce contexte.
La surprise que constitue pour elle sa soudaine notoriété, contribue à donner au récit de son voyage un ton profondément comique. Ces lettres montrent une spontanéité qui leur donne un ton bien différent de son oeuvre de fiction.
Écrivant souvent en pleine nuit, elle résume quotidiennement ses activités et ses impressions les plus frappantes. Ironique, joyeuse, parfois même moqueuse et surtout émerveillée par le spectacle d'un pays en pleine mutation, Nathalie Sarraute se révèle sous un jour entièrement nouveau : le voyage intérieur est devenu extérieur.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours


  • Auteur(s)

    Nathalie Sarraute

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    18/05/2017

  • Collection

    Blanche

  • EAN

    9782072718779

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    124 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    194 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Nathalie Sarraute

Le 19 octobre 1999, Nathalie Sarraute achevait à Paris une traversée du siècle commencée en 1902 à Ivanovo, dans la Russie des tzars. Avec elle disparaissait l'un des écrivains français contemporains dont la survie littéraire est la moins douteuse. Romancière, auteur dramatique, essayiste (et même polémiste), figure indiscutable du Nouveau Roman, Nathalie Sarraute n'a cessé de tarauder le langage de l'intérieur.

empty