À propos

Cette anthologie inédite met en perspective trois nouvelles de types et de tons différents : "L'élixir de longue vie", texte fantastique de Balzac, "Les Cenci", fait divers retranscrit par Stendhal dans ses Chroniques italiennes, et "Un parricide", récit réaliste de Maupassant. Etonnantes et terribles, ces variations littéraires sur le thème du parricide s'intègrent dans une nouvelle réflexion sur le héros, propre au XIXe siècle, à travers la question de la morale et de la justice.
Avec ces textes peu connus, trois des plus brillants écrivains du XIXe siècle se plaisent à proposer "de l'atroce pour jeune fille", selon les mots de Balzac, sans toutefois se départir de l'humour et de l'ironie qui ont fait leur renommée.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Guy de Maupassant, Honoré de Balzac, Stendhal

  • Éditeur

    J'AI LU

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    25/08/2012

  • Collection

    Librio ; Litterature

  • EAN

    9782290054192

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    86 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Guy de Maupassant

Guy de Maupassant est né en Normandie en 1850. Il bénéficie des conseils littéraires de Flaubert, rencontre Zola, Huysmans, Daudet et les frères Goncourt. Son œuvre, d'une incroyable fécondité (nouvelles, romans, articles dans les journaux), lui assure célébrité et fortune. Atteint de syphilis, il meurt à quarante-trois ans dans la démence.

Honoré de Balzac

1799-1850
Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.
Balzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

Stendhal

empty